C’est pas ma guerre!… mais quand même un peu

Certains apellent le VietNam l’Enfer. Pour moi le VietNam, c’est mon chez-moi. Dans le genre petite maisonnée tranquille, foyer, boîte aux lettres, mais avec du Napalm, des Viet, du feuillage et un petit peu plus d’humidité.

Combattre les Viet, c’est pas facile. Il faut être drôlement doué pour survivre. Il faut aussi savoir tuer avec ou sans armes. Chose que je fait très bien. Avec les copains, on attaque des villages. La routine du lundi, quoi! On commence par osberver, sorperver, moversber, merde! On regarde. Bon! Ensuite selon le scénario, je garde la version classique, on poste des tireurs partout on lance quelques grenades fumigènes, histoire de faire tousser tout le monde et ensuite on attaque. Quand on a attaqué, on met le feu, on pique le riz et on s’en va en donnant du chocolat, parce que le chocolat c’est drôlement bon! Ils sont terribles les Niakoué avec le chocolat! Ils te mangent ça à vitesse grand V et avec des dents comme ils ont, ça bouffe terrible! Avec le chocolat, c’est pire qu’avec les GI; ils font encore moins de prisonniers et en plus ils rigolent, les Niakoué.

Une maison de Viet, dans la forêt. Faut faire gaffe de pas de cogner la tête en sortant, ça fait un mal de chien!

Des fois, les Viets, ils sont pas content. Je sais pas pourquoi parce qu’on leur donne des tas de chocolat, du Coca-Cola, on les prend en photo et en plus ils peuvent viendre venir construire des restaurants chez nous après. C’est pas une poignée d’enfants carbonisés au Napalm qui change grande chose. Mais quand même, ils nous attaquent. Je comprends pas, mais c’est comme ça. Donc nous on en profite pour s’échauffer. Crosse dans la gueule, balles traçantes dans le ventre, barbelés dans les yeux, Napalm sur les doigts, bref c’est nous qui suis les plus forts! Parce que c’est nous qui suis les meilleurs, et nah!

Ensuite je comprends pas parce que les gens ils aiment pas ça, la guerre. Pourtant c’est rigolo, on s’éclate comme des fous. D’ailleurs là-dessus, Hanck, le petit dernier, a pris ça trop à la lettre! hihi! Il a marché sur une mine! Du coup On a dû envoyer une chaîne de lettres à sa famille. Un petit morceau à chaque fois. À la fin, ils avaient toutes les pièces à conviction pour résoudre le mystère, hohoho! J’aurais dû faire humoriste!

À part ça, je pourrais vous enseigner l’art de piéger dans la forêt, mais j’ai pas envie, et puis en plus, j’ai des obliques à faire alors je vous laisse. Aujourd’hui il fait un temps terrible! Il arrête pas de pleuvoir, je vais aller sauter sur les flaques d’eau après, moi.

Ahahahah! Il s’est pris le mur en pleine gueule! Ah le con! hohoho!

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s