Rififi, mon ami copain

J’ai un copain super chouette, il s’appelle Rififi. C’est un dauphin, Rififi. On s’est rencontré lors d’une mission super top secrète aquaquetique dans les eaux du Mekong. Rififi était déjà un bon vétéran. Il savait comment nager en silence pour aller détecter les avant postes de viet et aussi pour apporter des munitions aux commandos ou déposer des mines contre les bateaux.

ça c'est Rififi!
ça c’est Rififi!

Rififi, il est gentil Rififi. C’est mon copain. Avec lui on rigole bien. Il sait dégoupiller les grenades, pêcher, crier très fort que ça ressemble au petit chien idiot de ma tante, celle où que c’est qu’il faut toujours laver la peau avec la brosse pour les toilettes (ça enlève bien les boutons c’est pour ça). Avec Rififi des fois, on va nager aussi. Mais il est rapide le bougre! J’arrive pas à gagner contre lui! Par contre à la boxe je suis le meilleur! Lui il n’est pas très doué à la boxe. Des fois aussi, on fait souvent des pirouettes dans l’eau. Il est rudement doué pour faire des pirouettes, le Rififi!

La dernière mission

L’autre jour on nous a donné une mission. Rien de bien difficile; nager vers un poste de commandement à 6 jours de nage d’ici avec seulement les explosifs et mon couteau sur soi. Ensuite rentrer dans la base, tuer tout le monde, capturer le chef des méchants, libérer les prisonniers, les ramener au campement de base (à 6 jours d’ici), le chef viet aussi, trouver des plans et les voler, et faire sauter la base. La routine quoi. Tout allait bien jusqu’à ce que vers la fin, les prisonniers se mettent à paniquer et que tout parte en couille. J’ai dû me fabriquer une arbalète avec du bambou et tuer les soldats viet qui attaquaient. Dans le noir, il faisait très sombre et j’ai donné trop de coups de couteau. J’ai buté tout le monde, y compris Rififi le Rififi. C’est dommage parce qu’avec Rififi on rigolait bien! Il savait dégoupiller les grenades, pêcher, crier très fort que ça ressemblait au petit chien trop retardé de ma tante, celle où que c’est qu’il faut toujours vérifier avant de boire dans un verre, de peur d’y trouver ses dents. Même si Rififi était nul à la boxe (parce que c’est moi qui suis le plus!), il était terrible pour faire des pirouettes!

ça aussi, c'est Rififi, mais en morceaux
ça aussi, c’est Rififi, mais en morceaux

Au revoir Rififi, je t’aimais vachement de beaucoup.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s