Tuer avec ses mains

Coucou les copains amis!

Désolé pour la loooongue période d’absence; j’ai dû faire une grosse pause. Je crois que je faisais de la rtrire (moi non plus je pige pas pourquoi on a donné un nom aussi bidon pour ce virus), alors j’ai été voir sur Doctissimo ce qui pourrait m’aider et j’ai vu que l’allais mouru. J’ai dû donc aller me ressourcer en essayant de construire un temple dans la jôngle. Mais c’était de la merde alors je suis revient.

Et non j’ai pas fini de construire mon temple.

Quand on est en mission et qu’on a plus de flingue, ni pas de couteau, ni pas de support aérien, ou bien quand on est en taxi et qu’on veut pas payer, ben il faut savoir éliminer l’ennemi. Et ça on peut le faire de plusieurs façons. La façon d’aujourd’hui de comment je vais vous l’apprendre, c’est donc avec les mains nues.

Attention ho! Hé p’tit pédé, elle fait pas du nudisme ma main, c’est une façon de parler ho! On se calme par ici, hé!

Donc avant tout, il y a un principe qui est celui de les giènes. Outre le fait de se brosser les dents avant et après le goûter, il est cénénaire céssenaire nénessaire, merde! C’est très important de se laver les mains après avoir niqué grave du niakoué. Sinon t’as les doigts qui sont pas gyéniques (moi non plus j’oublie tout le temps ce que ça veut dire), et après, ils puent grave a sauce hoisin.

rambocassercou
Ça c’est moi qui casse le cou d’un monsieur méchant

Y’a plusieurs façons de tuer avec des mains. On peut étrangler, foutre des baffes, casser le cou ou lui balancer la tête contre un truc vachement bien comme genre un arbre, ou un truc genre comme ça.

Aujourd’hui je vais juste parler de casser le cou aujourd’hui. Parce que je suis pressé parce que j’ai de la vaisselle à terminer (sinon je vais me faire engueuler grave).

Pour casser le cou, y’a pas douze façons, faut y aller fort parce que le niakoué, ben il veut pas se faire mourir (voir mon article sur l’art de l’attaque pour savoir comment surprendre un ennemi). Quand ça c’est fait, faut placer une main sur le menton et l’autre à l’arrière de la tête. Après tu tournes très fort et très vite dans l’autre sens pour que ça fasse un bruit du tonnerre, genre comme quand tu marches sur une bouteille d’eau vide. Ou genre le même bruit que font les mémés quand elles vont à la messe et qu’elles se lèvent. Mais sans l’odeur de formol ou de naphtaline.

Faut surtout pas avoir peur d’y aller très fort, sinon le mec va se retourner et nous foutre un grand coups de pied dans le tibia et ça fait un mal de chien, c’est pas chouette du tout.

survivre
C’est ce que ça donne quand tu tues pas au complet, le mec il a des échasses sur la tête

Voilà, j’espère que vous avez appris et que ça vous a plus. Si c’est pas le cas, vous êtes des nuls et les nuls c’est pas marrant.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s