Deviendre un bon paléontologue

Salut les copains et bonne année!

J’espère que vous allez bien aujourd’hui parce qu’aujourd’hui je vais vous parler de la paléontologie.

La paléontologie c’est, en gros, que tu déterres des dinosaures avec une brosse à dents (pas la tienne!) et qu’après tu les vende à des musées pour te faire des tas d’argent, et après un vieux croûton arrive en hélico, pour te dire qu’il dépense sans compter et qu’il a besoin de toi pour passer la fin de semaine sur son île avec ses petits-enfants.

Après c’est un peu redondant; tu te met un foulard sur le cou, tu te rend compte que tu vas être au chômage, toi et ta brosse à dents (donc t’es mieux de la rincer parce que tu pourras pas t’en acheter une autre tout de suite), parce que les dinos que t’as déterré, ben ils te courent après pour te bouffer parce qu’ils sont en fait des grenouilles (donc oublie de les vender aux musées), et après tu te rends compte que si tu survis tu pourras te racheter une brosse à dents parce que tu vas poursuivre la compagnie et comme ça tu pourras faire un boulot un peu moins merdique.

En fait plus ou moins.

f31
Le métier de paléontologue, une passion!

Dans le détail, le métier de paléontologue se résume à ça:

Ton environnement de travail

91373816_o
Eh ouais! Toi qui voulait la plage en découvrant des dinosaures aquatiques, t’es foutu mec!

Rajoute à ça la chaleur, la poussière, le vent et les tempêtes de poussière et de chaleur dans du vent.

 

Déterrer des ossements

Pour ça il te faudra une brosse à dents, comme ça quand tu trouveras un squelette long de 8 mètres, tu pourras le récurer un millimètre à la fois pendant 7 ans, en espérant qu’en fait tu te sois pas trompé avec la plomberie de la ville d’à côté.

28322
 »Putain qu’est-ce que je m’amuse! »

 

d25
Le métier de paléontologue, une passion passionnante!

 

Avoir mal au dos

Le plus cool quand tu travailles sous le soleil du désert avec un salaire minable à enlever un grain de sable à la fois sur quelque chose d’enterré dans un désert de sable, c’est que t’es accroupi 12 heures par jour, et comme c’est mal payé, t’auras tellement mal au dos que lors de ta retraite tu devras faire un boulot pour te payer le chiro. Mais ça tombe bien, j’ai entendu qu’ils recherchent un sonneur de cloches à Notre-Dame.

Oups plus maintenant; y’a un petit rigolo qui l’a cramé.

 

BtJFVOiCMAAO_oJ
Le métier de passion, une paléontologie!

Le salaire

lol.

 

L’analyse des os

La partie la plus marrante, parce que les paléontologues, pour éviter de se retrouver au chômage, ben ils doivent justifier que leur métier sert à quelque chose. Donc quand ils trouvent un morceau d’os, ils sont capables d’inventer la vie du dinosaure avec un rien, selon eux.

Tiens, pour exemple, je te montre les analyses de découvertes paléontologiques parues dans le National Geographic, rien que pour te montrer, tu vois t’as vu!

Cas 1: 

os1

Os de sus-scapulaire de vertibrichatenosaurus. 

Tout de suite un paléontologue te dirait que c’était une femelle d’environ 35 ans, adepte d’algues et de cornichons. On sent une tension avec ses voisins, principalement de jeunes dnapsechioridons et qu’elle avait un problème de déglutition.

Cas 2: 

os2

Vertèbre A5 de aphategroteanosaurus, un mâle carnivore ayant habité sur les plaines fertiles devenues aujourd’hui les vallées de l’Oural. L’Oeil averti du paléontologue passionné te dira que ce carnivore devait certainement se prénommer Bob ou Rwaaawr Jr., qu’il avait une passion pour l’astronomie, ce qui a fini par lui coûter sa vie ainsi que celle de ces voisins qui n’ont pas voulu l’écouter quand il s’est exclamé d’avoir découvert une météorite.

 

Cas 3: 

os3

Ça c’est les restes de la litière du chat de ma tatie, celle qui est tellement grosse que les USA veulent l’envahir tellement qu’elle a la peau huileuse, mais chut! ce sera notre secret! Il faut pas le dire au paléontologue qui te dirait, tout excité, que ce sont des os de ahbenhgiderfaudritopnodon, une espère rare (évidemment puisqu’ils sont tous morts les dinos, pauv’ con!) trouvée dans la province du Hunan. Ce dino (demande-moi pas de répéter ce nom à la con!) était un herbivore de la fin du Mézozozoïque, qui avait une vie stressante et un débalancement du côté droit dû à une altercation avec son environnement social trop exigeant.

Mi5V9rO
Une paléontologie de métier du fruit de la passion!

 

Paléontologue, des perspectives d’avenir?

Non aucune.

 

Mot de la fin

Dans la vie, y’a des trucs. Et dans ces trucs y’en a qui servent à rien. Et tu l’auras deviné; tu la paléontologie entres dans cette catégorie.

En attendant, rien de mieux que de finir mon article avec des sons de grenades et de mitrailleuses, mais comme on est dans le thème des dinosaures, ça sera la musique de John Williams, reeuuh!

 

12 commentaires

      1. Ça serait pas mal « Paléhontologue » (comme le grand Maurice du presque mêmenom)… ou même « Paléonthologue »… un paléontologue sans hache… c’est une peu comme le contraire d’une taβe de té avec un poil de whishky…
        À part chat… Jamais vu un T’Rex aussi débonnaire que cet aimable flûtiste. S’il avait pas cette haleine de grand carnassier on l’embrasserait bien, le doucon! Je lui offrirais bien un bouquet de Zeppelins.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s