Les Fables de La Fontaine Épisode 2: Le vegan et la fourmi

Salut les copains et bonne année les copains! Aujourd’hui je suis un peu en retard parce que j’ai trop joué aux Lego Aujourd’hui je vais vous raconter une histoire. Vous allez voir c’est un peu con; c’est l’histoire d’un flemmard qui glande que dalle et après il est triste parce qu’il a rien à bouffer le con! Je te laisse juger par toi-même sans t’influencer.

326973

Le vegan, ayant emmerdé les gens sur le trottoir à faire signer des pétitions pour faire interdire la tonte des moutons et d’avoir chanté de son ukulélé le seul accord qu’il connaissait tout l’été,

Se trouva salement emmerdé

Quand le loyer arrivé qu’il devait payer

Pas un rond, pas un morceau de tofu sans gluten dans ses poches

Il alla emmerder son voisin en le traitant de capitaliste patriarcal

En le menaçant de le dénoncer s’il ne l’aidait pas

Le voisin ferma sa fenêtre et alla se préparer un bon morceau de fromage

queso
Le paradis!

Le vegan, bien triste se retrouva seul et bien fauché, ne sachant que faire

Lorsqu’il aperçut une fourmi

Cette marxiste avait travaillé tout l’été pour nourrir son peuple et elle était bien contente

Jusqu’à ce que le vegan vienne l’emmerder pour lui demander à manger

Sans mot dire (parce que les fourmis, ça parle pas), la fourmi ne lui répondit aucunement et continua sa besogne

Le vegan, le ventre chantant mieux que ce qu’il avait osé interpréter sur le trottoir avec son ukulélé tout l’été, se mit à pleurer

 »Que faisiez-vous au temps chaud, petit nigaud? » demanda une voix à sa gauche

C’était Astro (ne me demandez pas ce qu’il fout ici, j’ai pas pu lui demander)

astro-boy-cartoon-free-line-thumb-clip-art-astro-boy

 »Nuit et jour à tout venant je chantais, ne vous déplaise »

 »Vous chantiez!? Laissez-moi rigoler! » (et il rigola)

Et Astro l’avertit qu’il avait été envoyé ici par Greta la Prophétesse pour anéantir l’humanité

greatbitch
Les pailles! How dare you!

Et boum! Tout péta vachement

Ce qui allégea le vegan de sa quête à trouver de quoi payer son loyer, ainsi que des milliards d’autres humains, puisqu’il était cramé

boum

Et ironiquement, la fourmi et ses amies

Tout de marxisme vêtues

Sortirent et se nourrirent

De ce qui fût jadis

Le vegan, son ukulélé et le reste de l’humanité

Pour ainsi subsister

Les prochaines milliers d’années

ants
Crevez tous!

 

 

5 commentaires

  1. ‘Tain Djohn! T’es Xtrêmemmment dur! C’tune fable immoralement morale. C mémorable (d’lapin). Ch’ai connu dans l’Eaurénoque, dé piranhas ki zavaient heul’mêm dentiste que la meuf justaprès Astro. Kant al souris, ch’prent peur (…ou alors mon lance-croquettes).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s