Étudisons la grammaire

-11 mai 2020-

Salut les bouseux!

Aujourd’hui on va parler d’un sujet vachement de chiant, mais vachement de important aussi, sinon sans ça vous sacherez pas écrire et les gens vous prendrons pour Ribéry (surtout au niveau physique vu ta tronche). Aujourd’hui je vais vous expliquer comment la grammaire française  »fonctionne », parce que c’est pas tout; si je veux que mon blog soit reconnu comme source éducative, j’ai pas choix de vous donner un peu de grammaire, déjà que mes articles sont vachement puisés d’études scientifiques.

maxresdefault
Putain il a morflé Ribéry!

Allez hop c’est parti!

Les règles de base

Quand on apprend le français, il faut garder en tête que le français se distingue des autres langues par:

  1. Son manque le logique
  2. Ses exceptions
  3. Les exceptions dans les exceptions qui ramènent à une logique
  4. La logique ramenée au point #3 vient d’être éliminée par une autre exception
  5. Plus tu mets de mots plus tu crois que t’es intelligent
  6. Il y a davantage de temps de verbe dans la grammaire que y’a de chômeurs en France
  7. Les anglicismes sont proscrits, sauf dans le cas où qu’ils sont vachement plus pratiques que le mot en français, dans ce cas on traduit le mot anglais pour quelque chose d’encore moins pratique que le mot français original (voir: gazouillis, roulis-roulant, claviarder, etc.)
  8. Tu feras toujours des fautes
  9. Tu peux juger objectivement et sujectivement, subejctivement, susceptiblement, merde il est dur ce mot! Bref en donnant ton opinion sur une personne en regardant s’il écrit comme une pelle ou pas
  10. Tu ne seras jamais bon
  11. Voir le point #1

francais

La structure grammaticale du français

Si tu essaies d’apprendre le français, tu vas forcément chercher des règles et faire des raccourcis pour mieux comprendre. Normalement ça devrait marcher, mais comme la langue française est comme les parisiens; elle s’amuse à te traiter comme une merde alors que t’as rien demandé, ben il faut que tu comprennes que ça marchera jamais comme truc.

En gros si tu penses comprendre quelque chose, dis-toi que c’est parce que t’as pas bien saisi le concept, et qu’au détour, y’aura une belle exception qui t’attend au coin de la rue pour te péter les genoux. Et qu’après une bonne bastonnade, quand tu crieras pitié et que t’auras compris la leçon, ben une exception de cette exception viendra te poignarder dans l’estomac avec une lame rouillée (et pleine de pipi histoire que ça s’infecte). Et si tu survis à ces agressions, tu t’en sortiras tout traumatisé, pour ensuite voir que la suite grammaticale reprend son cours comme si de rien était (comme quoi y’a pas que manu 1er qui salope les français).

spider
Je crois que je commence à piger

Si la grammaire française était une histoire

Tu vas voir tu va mieux piger avec une histoire.

Alors l’histoire est la suivante:

 »Toto doit aller au coin de la rue acheter son magazine Pif , spécial dédicace Jamy »

Normalement ça devrait ressembler à ça:

 »Toto doit aller au coin de la rue acheter son magazine Pif , spécial dédicace Jamy »

PIF
Ah chouette! Je l’ai pas lui!

Mais si cette histoire est structurée comme la grammaire française, voici ce que Toto va endurer:

 »Toto, s’est réveillé après une nuit sans sommeil. Depuis sa dépression, sa femme qui l’a quitté, son chien qui s’est suicidé, et la perte de son emploi dû à de nombreuses plaintes de consommateurs non satisfaits (bien qu’il travaillait dans un salon morturaire), il subit également le bruit des voisins qui s’engueulent toute la nuit.

Heureusement ce matin, Toto a de l’espoir; c’est le début du mois et il peut aller chercher son magazine Pif. Il sort de chez lui, non sans être tombé dans les escaliers en s’étant disloqué une épaule, ayant roulé sur des canettes de bière soigneusement déposées là par la concierge alcoolique durant une brosse nocturne.

En sortant, la police l’arrête, simple contrôle, et finit pas lui donner une amende pour entrave à la justice. Toto, bien décidé d’avoir un petit rayon de soleil en achetant son magazine, décide de persévérer, mais en marchant sur le trottoir, se fait tabasser par une bande de voyous, le laissant dans son sang et dépouillé de son portefeuille.

Toto finit par se relever, parce qu’il voit la police revenir, mais c’est trop tard, car ils lui collent une seconde amende, cette fois-ci pour flânage dans les lieux publics. Toto repart acheter son magazine, mais en arrivant, se rend compte qu’il n’a plus de monnaie, il retourne chez lui pour recevoir un appel de sa petite fille qui lui souhaite bon anniversaire en rajoutant qu’elle ne veut plus lui parler parce qu’elle le déteste. Et il se met à pleuvoir.

Toto finira sa vie sans son magazine Pif (parce que les locaux ont brûlé en même temps que ceux de Charlie Hebdo), à un âge honorable de 98 ans, seul, sans ami, sans chat, sans retraite et sans sourire. »

jamy
 »Ben alors Toto pourquoi tu fais cette tête!? »

En résumé de l’histoire; la vie de Toto, depuis que la grammaire française s’en est mêlée, vit une vie de merde, sans but ni direction précise. C’est très compliqué et il peut oublier l’idée d’aller directement au but. Et évidemment le tout se termine sans satisfaction et sans fin heureuse.

Moralité: la grammaire n’est pas ton amie.

grandma
 »Je ne suis pas ton amie p’tit con! »

La grammaire et le québécois (histoire de rigoler un peu)

Tu trouvais que c’était déjà compliqué pour rien? Alors là cette partie va te plaire!

La grammaire du parler québécois est très simple; prends une brique et pète-toi les dents avec. Ensuite vas vers le mur de briques où que c’est que t’as trouvé cette brique et pète-toi le front dessus. Ensuite essaie de raisonner et de parler; tu vas pouvoir utiliser farpaitement la grammaire québécoise et son accent.

La grammaire québécoise se résume comme suit:

  1. Plus besoin d’accorder les verbes correctement, c’est selon ton imagination (ou tes capacités mentales)
  2. Quand tu demandes quelque chose, mets un  »tu » après ton verbe, encore plus si tu as déjà mis un  »tu » ou un  »vous » avant
  3. N’accorde pas les verbes qui doivent être accordés, et accorde ceux qui ne s’accordent pas
  4. Parle la bouche pleine en même temps, pour être certain de forcer l’auditeur à essayer de comprendre ce que tu dis
  5. 90% des temps de verbe sont éliminés
  6. 10% des temps de verbes restants sont consanguins; tu peux les mélanger à ta guise
  7. Tu peux coller les mots ensemble (à cause des coups sur tes dents)
  8. Et il faut pas oublier d’être très fier de cette langue!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mot de la fin

Tu vois, pas besoin de t’en faire quand t’as aucune chance de réussir! Et je termine avec une citation, parce que finir avec une citation, ça fait vachement de pro!

berna

En tout cas, portez-vous bien et j’espère que mon blog sera reconnu comme source éducative.

À la semaine prochaine les bouseux!

30 commentaires

  1. Hay, Djohn, chte signal que tu cause à un kador qu’il ah le brevet du braille en couleur (pour aveugles qui voient pas juste) et que cé un peut mieuh que le siflé lumineu pour chien sour de Jack Caréleman (lui m’aime l’hauteur du catalog dé zobjés introuvables). Alors steuplait hein? Le francé mau..; mooh… modern il hay vachement plus simple qu’heuhl’francé litérairair dont tu cause. Ten four!

    Aimé par 1 personne

    1. Oh putain Djohn! Arrête tout et écoute ce que ces deux Suissesses ont à dire… chen revens pas… Je venais de dire il y quéq zeures que la Chuisse serait heuh’l dernier P I à comprendre… Ecoute ssa… C’est beau com’ du Betove!

      Ce Onze mayday vaut largement un 11-neuf… qu’est ce tion surprise… En plus elles sont pas de la variété en Doc martiens!

      Aimé par 1 personne

      1. Ah… le plusqu’un parfait du présomptif – toute ma jeune nièce. Mais pour heuhl’ bescherelle… C poh s’machin vaguement radieu… radjo… radioactif qui ser pour ouvrir les coffres for (et même les faible)? Sur que ça raporte bien au skrabeul. C ça heuhl’ bek bescherelle. C un peu aussi comme l’élance termique (si Ribéry l’est pas d’accor, whouf! et ça te le transform en ektopascal de sintèse. Apré, bien sur, pour autopied – autospied – autospsier des cendrs… C moins fassile.

        Aimé par 2 personnes

      2. La guerre électronique, je connais de longue date… mais il est vrai que nous voilà perdus dans des affaires de l’ordre de la nano-seconde. L’absurde règne en Ubuland. Je vois poindre des surprise capable de faire bien marrer l’homme de bon sens qui fatalement sera celui qui rira le dernier. On ne rivalise pas avec l’ordre naturel des choses… pas plus qu’on ne peut longtemps tricher. Pour votre problème immédiat, je comprends et je compatis.

        Aimé par 2 personnes

      3. Reste qu’il me faut contacter mon hébergeur car je n’ai pratiquement plus d’espace de stockage.

        Désolé mais je ne pourrais plus vous répondre dans l’immédiat.

        Aimé par 1 personne

      4. « Bien à prix qui croivait à prendre » (Alphonse Amadeus Grévisse).
        « L’alphabet compte exactement le même nombre de lettres dans les deux sens » (Cheval, FERDINAND, facteur – Houx l’Ain verse*).
        « Oui » (assentiment définitif tiré des Très Riches Heures du Duc de Bornéo).

        * Prise de çon opérée avec un coton-tige (sous constat d’huissier).

        Aimé par 1 personne

      5. Pour le txt ouï – passequeuh C moi que je vient de le taper des pousses sur le titécran – mé pour l’hauteur… c’était peutette son cousin le grison.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s