Comment avoir l’air plus culturé

Salut les copains!

Plusieurs ont souligné (mais sans de le crayon fluo) le fait que j’ai un style de vie et vestimentaire disons un peu… pas citadin et bah ouais c’est pas faux; le Vietnam c’est mon chez moi. Je profite du soleil et de la puissance de la jôngle sur ma peau musclée pour être un parfait tueur et foutre des tas de coups de poing et de coups de pied à tous les ennemis qui sont méchants et pas gentils! Reeuuh!

cestpasaux
c’est pas faux qu’il dit

Mais ce que vous sachez pas, c’est que Rambo il peut aussi vous donner des conseils pour que vous avez l’air vachement de culturés tout plein et justement il va le faire. Allez hop c’est parti!

Choisisser les mots

Pour avoir l’air vachement d’intelligent, il faut mettre des mots compliqués et parler bien, lentement et articuler. Pas comme ces crétins de parigots qui ont inventé la ventriloquerie tellement que leur mâchoire est coincée.

francais laid
« Du couuuuuuup! »

Le vocabulaire

Plus il est riche, plus il est abondant (ouais comme le Nutella). Un beau vocabulaire comporte des tas de mots qui te donneraient immédiatement une coupe de champion au tournoi de Scrabble. Il faut les foutre dans les conversations, vous allez voir, pour que le contenu devienne vachement plus distingué ainsi, tel un électroencéphalogramme.

Les choix culinaires

À moins d’intervenir sur un kaléidoscope onéreux, la qualité de la variété du régime culinaire affectera vachement le succès de l’émergence de la culture dans les sphères de la promiscuité personnelle. Il faudra donc choisir les plaisirs de la table en fonction du rang visé par l’élite sociale. Et dans ce cas il faut viser vachement haut!

Donc:

Au lieu de tes macaronis cornichons-ketchup, il faudra dire « Oui! » au magret d’autruche sauce campagnarde nappée de profiterolles de l’arrière pays.

Au lieu de la conserve de sardines et baguettes, vous devrez dire « Autant pour moi! » au tartare de poulet accompagné d’une offrande de St-Jacques montée en madeleine comme le faisait ton grand-père.

2375-Raw_Chicken-1296x728-header
J’en connais qui vont se régaler avec ce tartare de poulet!

Au lieu d’un vulgaire saucisson et pinard du Sud, tu devras dire « Ah que je le veux! » au rôti de dodo espagnol revenu dans une mystérie de châtaigne enveloppée d’une exquise à la Gigi.

Vous voyez! Des goûts culinaires dignes des rois de France et un choix linguistique des plus nobles feront de vous un paradigme à la fois pléonastique et envoûtant.

Les loisirs

C’est bien connu; les hauts huppés ne font ni billard, ni quilles, ni pêche à la dynamite. Si vous voulez les ressembler, il faudra choisir des activités de sang royal.

On oublie la pétanque et on choisit l’irréductible investissement dans les marchés boursiers. Quoi de mieux qu’un petite dose d’adrénaline pour doper un dimanche matin ensoleillé!

Laisse tomber les vacances en sac à dos à Angkor Wat, c’est pour les consanguins! Adopte plutôt un tour de la Méditerranée au zeppelin. Là-haut on est bien au-dessus des sans-dents.

Ou bien fous à la poubelle les soirées entre amis autour de jeux de sociétés et fais un safari en Antarctique, car quoi de plus délectable que de poursuiver en ski-doo un troupeau de pingouins sans défense sur la banquise!

ppin
« Tu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort! »

Les noms

Parce qu’un prénom et un nom de famille adéquat, ça balance de la bouse tout plein au petit peuple, caste que t’appartiens plus parce que t’es drôlement plus de culturé maintenant!

On oublie les Stéphanie, Mamadou, Pierre, Angélique ou pire encore; Kevin, et on les remplace par des noms composés, dans le genre que ça irait vachement bien sur une bouteille de rouge au restoche (ceux qui donnent pas de coupons rabais et où que tu peux partir avec la nappe de soie après), et après on colle ça avec un nom de famille composé lui-aussi.

Pour exemple:

Stéphanie Labreche devient Marie-Barte Lacomtine-Ducastel.

Mamadou N’kélélé devient Jean-Christope de Saint-Antioche-de-Bartélémy.

Pierre Merdoche devient Jean-Huguenot de Jouvence-Lapusselle.

Angélique Lagueuse devient Marie-Vierge Fatambourt-Li (elle est à moitié chinoise).

Et le Kevin Gagagou se transforme en Jean-de-Postillon de la Poutambêche Ier. Attention ça rigole pas avec les noms!

bete
Quand tu passes du gueux qui prend le train au noble qui fait de l’évasion fiscale à Andorre! (il a toujours des putains de mollets le mec!)

Mot de la fin

Vous voyez, être culturé ça commence dans la tête. C’est un état d’esprit. Faut surtout pas lésigner sur les grands mots qui feront de toi un être au renom dithyrambique et d’un zèle au plus haut cénacle.

FRANCE-LITTERATURE-PIVOT
Allez dégage sale rat, t’as plus rien à m’apprendre!

 

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s